ITW : Stéphane Nieto

Stéphane NietoSportif complet, vous le croisez régulièrement dans l’eau en ligne 6 ou les mardis dans le groupe de tête. Stéphane Nieto partage aussi son expérience avec l’école de triathlon dont il s’occupe avec Julien Lestage.
Rencontre avec un acteur incontournable de l’ABTri.

Comment as-tu découvert le triathlon ?
J’ai découvert le triathlon lorsque j’étais ado, en voyant les images incroyables des premiers Ironmen franchissant les lignes d’arrivée quasiment en rampant. Je n’ai commencé ce sport qu’en 2007 avec mon club d’Oloron Sainte Marie puis j’ai intégré l’Aviron dès la création avec Maxence Barde comme Président.

Faisais-tu du sport avant ça ?
Auparavant, j’ai pratiqué beaucoup de sports : rugby, tennis, badminton, football (sniff !) et pas mal de raid multisports. 

Quelle est ta distance préférée en triathlon ? As-tu un souvenir particulier ?
J’affectionne le sprint ou la distance Ironman. Mon meilleur souvenir est l’arrivée à Nice en 2009 après une course à pied atroce (marathon en 5h 26 😓) et 200 derniers mètres de folie. Mon plus mauvais c’est l’arrivée sur le longue distance de Baudreix : malaise, croix rouge, vomit, même pas capable de conduire la voiture pour rentrer (merci Seb).

Pourquoi l’Aviron Bayonnais ?
J’ai choisi l’Aviron Bayonnais car je suis natif d’Oloron mais Bayonne est ma ville d adoption ; je me sens Bayonnais de cœur.

L’équipe et moi souhaitons poser des bases saines pour construire une école de triathlon solide, familiale et conviviale.

Tu encadres aujourd’hui l’école de triathlon avec Julien « Némo » Lestage. Présentes-nous la section.
Julien et moi nous sommes responsables de l’école de tri. C’est une belle aventure. Je suis plutôt organisateur qu’entraîneur, en charge des Poussins. Nous avons 32 enfants de Poussins à Minimes plus 8 cadets/juniors.

Cette année nous avons une belle équipe d’encadrants constituée de membre du club et de parents, ou les deux. Nous étions à Hagetmau en stage le week end dernier avec les benjamins et minimes. 

Comment ces jeunes arrivent-ils au triathlon ? Est-ce la représentation d’un engouement pour ce sport, ou un mimétisme des parents ?
Certains enfants sont venus au triathlon en suivant leurs parents mais pas que, d’autres sont les amis de ces derniers et d’autres encore sont venus car ils ont vu l’un de nos entraînement et ils ont kiffé grave (comme je les comprends).

Vous réalisez des entraînements thématiques chaque semaine. Comment ça se passe ? Qui fait partie de l’équipe d’encadrement ?
Pour les encadrants, ils ont pris la décision de nous suivre car nous avons communiqué sur nos réunions mensuelles axées essentiellement sur la diététique 😂. Les encadrants sont Julien Lestage, Denis Joyeux, Laurent Foncillas, Stephane Alagarda, Antoine Brousse, Philippe Petrissans, Nicolas Pons, Fabrice Valette, Eric Salles, Stephanie Segoviano, Didier et Frédérique Grassi, Cyril Amiot, Philippe Samit et Serge Tus pour la natation. J’espère n’oublier personne.

Vous participez à différentes épreuves sur toute l’Aquitaine. Les résultats sont-ils concluant ?
Nous avons plusieurs objectifs allant de la première participation à un triathlon ou de tenter de faire une place aux différents championnats. Notre souhait pour les enfants est qu’ils prennent en priorité du plaisir. 

L’Abri organise un Aquathlon à St Pée sur Nivelle depuis deux ans. Peut-on y voir une pépinière ? 
L’Aquathlon de Saint Pée nous apporte l’obtention d’une étoile de la fftri pour l’école et permet la découvert de ce sport.

Quels sont les objectifs club pour la saison ? Et les années à venir ?
Les objectifs sont de participer à un maximum de course du coin, le 12 mars les poussins/pupilles/benjamins vont au duathlon de Nay, le 20 février les cadets juniors vont à Sopelena, le 17 avril toute l’école part à Abos pour un duathlon cross et le 14 mai tous à Mimizan, et plein d’autres rendez vous encore. 

L’équipe et moi souhaitons poser des bases saines pour construire une école de triathlon solide, familiale et conviviale. Et si au passage on peut avoir des résultats on va pas se brosser.

Et pour finir, donnes-nous tes objectifs sportifs perso ?
Pour cette année j’ai plusieurs objectif : Half de Lacanau en mai, Iron de Nice en juin, et en octobre je devrais partir à Louisville (USA) en compagnie de 10 de mes collègues participer à l’Ironman. C’est un voyage aux fins de faire parler de la Spondylarthrite, maladie dont souffre l’un de mes collègues (rendez-vous sur FaceBook sur Ironspondyman). 

Un dernier mot ?
Je souhaite à tous les adhérents une très bonne saison, que du bonheur, et une grosse pensée pour Benoit.

Stéphane Nieto
Stéphane Nieto lors du Triathlon de St Pée par équipe

Crédit photos @ Némo