Triathlon du Salagou

Triathlon du Salagou!

Tout commence par une proposition de Benoit Perruche, un jour d’hiver : hé les gars ça vous dirait pas le Triathlon du Salagou, le site est top, en plus en juin il fera bon! Rémi Chasles et moi (Benjamin Souq) : ah mais si trop bien, feu! 

Note personnelle : ne jamais suivre Benoit! L’année dernière ils nous avaient déjà trainé sur le half Altriman le bougre!

On apprendra par la suite que Rémi s’est cassé le coude en tentant le record du monde de l’ouverture de noix! Echappé! 

Nicolas Pons s’était automotivé de son côté, il devait être bourré le jour de son inscription! 

Nous voilà donc partis, à 3!

Sur la route : “va faire chaud demain on dirait”, “Billard s’impose dans la fournaise en 2016”, “on aura droit à la combi?” 

Arrivé sur le site à 19h pour récupérer les dossards, il devait encore faire 30°C! “On va être bien demain à 14h pour courir”(blague). 

9h55 samedi : on croise Serge : j’avais bien aimé la course à pied l’année dernière, c’est agréable, il y a plein de passages ombragés. Arrête Serge il fait déjà 35°C!

10h : feu patate! 

Un peu plus tard : Benoit sort 7 de l’eau, Nico et moi dans le paquet des 150ème.

En route pour 80km de bike avec 1300 de D+. Super parcours mais ça monte et il commence à faire très chaud! Benoit se fait doubler par F. Lureau, roue pleine, sur la plaque, ça va vite! Je croise un concurrent en chrono fixie et un autre me double à fond en descente pour faire un tout droit dans le virage d’après! Bref reste 18km à pied!

40°C, terre rouge genre Rolland Garros, j’aperçois Pesquet au km 10, on est sur Mars! On s’arrête à tous les ravitos et on finit en mode chipolata! 

Benoit est plutôt frais, Nico et moi déglingués! 

Au final ça donne :

1: Fred Lureau : 4h06 (28’07-2h15′-1h19)

15 : Benoit Perruche : 4h29 (23’11-2h32-1h30)

59 : Benjamin Souq : 4h52 (28’52-2h38-1h42)

100 : Nicolas Pons : 5h05 (28’53-2h47-1h45)

 
Signés : les bronzés font du tri!