Tanguy-Poties-Triathlon-des-corsaires-XS

ITW : Tanguy Poties, l’avenir !

Tanguy Poties : Aquathlon St Pée 2018
Tanguy tient facilement 3mn18/km sur un S, comme au Triathlon de St Jean de Luz ou sur l’Aquathlon de Saint Pée sur Nivelle 2018

L’école de triathlon de l’Aviron Bayonnais est une pépinière de jeunes talents. À l’image des cadets qui commencent à se montrer en bonnes positions sur les distances Sprint de la région. 6ième du dernier Triathlon S de Saint Jean de Luz (et 1er cadet), Tanguy Poties est aussi un étudiant appliqué. Actuellement en terminale S au lycée Cantau d’Anglet, il se verrait bien plus tard manager une équipe sportive.

J’adore les sortie vélo entre potes.

Comment as-tu découvert le triathlon ?
J’ai pratiqué le tennis en compétition durant 7 ans. J’étais aussi fan de cyclisme et je cherchais un sport d’endurance qui variait les efforts. Le triathlon était le sport parfait.

Qu’est-ce qui t’a amené à l’Aviron Bayonnais ?
J’ai vu que les entraînements n’étaient pas loin de chez moi et que l’école de tri avait l’air bien organisée. L’école de tri m’a permis de beaucoup progresser dans les 3 sports et de comprendre comment faire un entraînement. C’est important d’être bien encadré car le triathlon est un sport très complexe.

Tanguy-Tom-Raphael-Triathlon-des-corsaires-XS
Tanguy, Raphael et Tom en groupe lors du Triathlon des Corsaires XS

Quelle est ta distance préférée ? 
Je n’ai pas trop le choix pour le moment… Je suis obligé de participer aux distances S. Mais dès l’année prochaine je teste la distance M.

As-tu un souvenir particulier ?
J’ai adoré le dernier triathlon de Saint Jean de Luz. C’était un bon moment partagé avec les copains. Et en plus le résultat était au bout. J’adore aussi les sortie vélo entre potes.

Avec Tom (Morel) et Raphael (Renou), vous avez participé au Championnats de France Espoirs. Qu’en as-tu retenu ?
En 2017 (mon premier) cela avait été très dur car je ne m’attendais pas à un tel niveau et j’ai dû abandonner. En 2018 j’ai pu mieux gérer mon effort grâce à Tom qui me faisait le tempo😁 et accrocher un top 100 ! En tout cas c’est un moment magique à partager avec le coach et les copains.

Je m’entraîne tous les jours, entre 10h et 15h par semaine

Aujourd’hui vous nagez avec nos poissons torpilles que sont Seb, Benoit, les sœurs Brozek, etc. Est-ce que vous leur gratter déjà les pieds ? 
Bien sur ! On leur met gentiment la pression.

Tanguy-Poties-Triathlon-des-corsaires-XS
Tanguy Poties : Triathlon des Corsaires 2017

Combien de temps passes-tu à t’entraîner chaque semaine ?
Je m’entraîne tous les jours et le nombre d’heure varie entre 10h et 15h par semaine. J’essaye d’y aller un maximum en groupe mais il m’arrive de m’entraîner seul pour des sorties vélo courtes ou des footings.
Mon objectif est de me qualifier pour les Championnats de France de Triathlon et Duathlon sachant que je passe en catégorie junior cette année. Et après, y faire la meilleure place possible.

Y a-t-il un triathlon que tu rêves de faire un jour ?
L’Ironman d’Hawaï bien sûr !! Tout est possible mais ce sera dans une dizaine d’années.

As-tu un conseil pour les jeunes de l’école ?
Il faut que le sport soit un plaisir, et rester toujours motivé.

Veux-tu ajouter quelque chose ?
Merci au club pour tous les moyens qu’il met en place pour aider les jeunes comme moi à réussir.

Crédit photos : G. Soubelet @gsregards