En course à pied, les étirements musculaires doivent être réalisés à l’échauffement avec une durée ne dépassant pas 10 secondes car ce que l’on recherche dans ce cas c’est la tonicité musculaire. Puis, il y a ceux qui sont fait après la séance, avec une durée comprise entre 20 et 40 secondes, où l’on recherche le relâchement. Quelques conseils pour réaliser ces étirements :

  • Si les étirements sont exécutés longtemps après la séance, il n’est pas nécessaire de s’échauffer à nouveau.
  • On n’étire pas un muscle courbaturé, ni trop enraidi par l’entraînement.
  • On n’effectue pas de violents temps de ressort.
  • Les étirements sont effectués lentement.
  • On n’étire pas un muscle isolé mais une chaîne musculaire.
  • On ne dépasse pas le seuil de la douleur, limite d’étirement du muscle.
  • Il est préférable de s’étirer sans chaussures pour avoir de bons appuis.
  • Les étirements doivent être réalisés dans un cadre propice à la relaxation.
  • On ne s’étire pas dans une ambiance froide ni juste après une compétition.

Les postures proposées dans cette rubrique sont des exemples pour étirer les muscles sollicités pour la course à pied. Il existe d’autres manières de les étirer selon les disciplines.

ab-tri-etir-quadriceps
Quadriceps
ab-tri-etir-abducteurs
Abducteurs
ab-tri-etir-lombaires
Lombaires
ab-tri-etir-psoas
Psoas
ab-tri-etir-adducteurs
Adducteurs
ab-tri-etir-mollets
Mollets

Étirements course à pied

Updated on 2015-11-06T17:22:18+00:00, by Fred Maget.